angels in america

 

En 2003, la chaîne câblée HBO produit une mini-série en six épisodes adaptée (par l’auteur lui-même) de la pièce de Tony Kushner Angels in America.

 

Pour en assurer la réalisation, HBO fait appel au vétéran Mike Nichols, cinéaste contestataire dans les années 70 mais ayant plutôt mal vécu le tournant conservateur des années 80 (il vient de reprendre du poil de la bête en tournant La Guerre selon Charlie Wilson, son meilleur film depuis des lustres). Nichols, artisan modeste et effacé mais excellent directeur d »acteurs, est aussi connu pour sa capacité à transposer au cinéma un texte théâtral : un de ces hits est l’adaptation de Qui a peur de Virginia Woolf ? et il a récemment correctement assuré celle de Closer. Car Kushner a bien l »intention de respecter le plus scrupuleusement possible son matériau de départ : la série, en effet, reprend certains motifs particulièrement casse-gueule dans la pièce, comme le fait que les acteurs doivent jouer plusieurs personnages différents, ou encore les nombreux intermèdes fantastiques. À l »écran, cet anti-réalisme devient une vraie force, même si le risque du kitsch n »est jamais très loin. Il permet cependant de rendre toute la complexité des questions posées par la pièce, sans jamais virer au docu-drama façon Philadelphia. Pour le reste, c’est le casting hallucinant, rêvé, qui fait de Angels in America un projet tout à fait unique dans l’histoire de la télé américaine : Meryl Streep, Emma Thompson, Mary-Louise Parker, transfuge d »une autre série HBO, et surtout Al Pacino qui trouve là un de ses rôles les plus marquants. Il incarne Roy Cohn, l’avocat gay honteux, conservateur et refusant d »assumer sa maladie au grand jour, avec un mélange de morgue et de haine de soi impressionnant. Il obtiendra pour cette prestation démente un Golden Globe et un Emmy Award (Angels in America remportera 16 récompenses au total !).

Angels in America de Mike Nichols (en DVD chez Warner Bros)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.