Présidente de l’association grenobloise À jeu égal, organisatrice du festival Phob.Ô.folies

Présentez-nous À jeu égal et le thème que vous avez choisi pour cette journée mondiale contre l’homophobie, «Stop la souffrance».
Marine Canonne : L’association a 15 ans et est structurée en quatre pôles : accueil et écoute, convivialité, prévention et militance. C’est dans le cadre de ce dernier pôle que sont organisées chaque année les Phob.Ô.Folies à l’occasion de la journée contre l’homophobie. Nous avons choisi ce thème pour rappeler que l’homophobie, ce n’est pas seulement se faire insulter ou se faire frapper ; la souffrance liée à l’homophobie est ressentie au quotidien, même si les manifestations objectives et violentes d’homophobie sont en baisse. On ne peut toujours pas se tenir la main sereinement dans la rue ni embrasser son conjoint de même sexe dans le tramway.

Quelles sont les grandes lignes du festival ?
Il s’agit de faire de la visibilité dans toute la ville, et de montrer que du monde se mobilise à Grenoble sur le front des droits gays et lesbiens. Nous sommes d’ailleurs soutenus par la Ville et par le Conseil général, ce qui est très important pour nous. Pour toucher un maximum de personnes, nous organisons un forum en plein air le 17 mai avec de nombreuses associations de lutte contre les discriminations de tous ordres. Dans l’après-midi, nous procèderons à des «Mariages pour tous» ; nous unirons trois formes de couples : un gay, un lesbien et un hétérosexuel.

Vous organisez aussi une marche le dimanche 18 mai…
Oui depuis l’an passé, c’est une marche ouverte à tout le monde, que l’on voudrait récurrente. Peut-être pourrait-elle devenir une sorte de gay pride grenobloise… Nous montons à la Bastille (photo), avec l’idée de s’élever au-dessus de la ville et de l’homophobie. De là-haut, nous déployons sur le fort un grand drapeau rainbow de vingt mètres sur dix, que l’on voit dans tout Grenoble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.