La principale association de lutte contre le VIH a pris ses quartiers d’été à la Confluence, et c’est définitif. Mieux desservi, à deux pas du cours Charlemagne, son nouveau siège lui permettra d’améliorer ses capacités d’accueil. Et il y a de quoi faire. Christophe Porot est inquiet : «La mobilisation sur la prévention s’est relâchée». Les jeunes gays sont moins sensibles aux messages que leurs aînés, qui ont connu les années noires, d’où une plus forte vulnérabilité. «On assiste à un véritable relâchement, et à une multiplication des pratiques à risques» reprend le président d’Aides dans le Rhône. Plus qu’un relapse, c’est une recontamination. Comme si, depuis les trithérapies, la maladie avait cessé d’être mortelle. Aides souhaite renforcer ses activités de prévention. Elle cherche d’ailleurs à recruter un intervenant dédié spécifiquement aux lieux gays. Les populations migrantes sont également une cible importante. «Les besoins augmentent à Lyon» avec de plus en plus de problèmes sociaux. Aux difficultés d’accès aux soins se rajoutent des galères administratives, pour des sans-papiers qu’il faut empêcher de se faire expulser. Pour Aides, c’est un retour aux sources. À l’origine l’association s’était installée place Tolozan, avant de déménager à Villeurbanne il y a sept ans, suite à des difficultés financières. Devenue depuis une structure nationale décentralisée (au lieu d’une fédération de groupes locaux), elle a gagné en simplification de gestion et en stabilité. Elle demeure, avec ALS, la principale association généraliste de lutte contre le VIH. Un de principaux interlocuteurs aussi des pouvoirs publics qui s’y perdent un peu. Il faut dire qu’à Lyon, la vie associative bat son plein. Près d’une douzaine d’associations oeuvrent dans ce domaine, depuis Basiliade (accompagnement social), Entr’Aids (soins et aide à domicile), ou Cabiria (prostitution) jusqu’à Ruptures (Drogues)…

Aides Rhône-Alpes
10 rue Marc-Antoine Petit-Lyon 2 / 04.78.68.05.05

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.