Comme des voleurs (à l’Est)Comme des voleurs (à l’Est), de et avec Lionel Baier, avec Natacha Koutchoumov, Stéphane Rentznik. Distr. : Epicentre Films.

 

Après son très séduisant Garçon stupide, le jeune cinéaste suisse Lionel Baier se met dans la peau d’un garçon têtu dans ce road-movie, Comme des voleurs (à l’Est), au plus près de lui-même. Car c’est bien lui qu’il filme, très physiquement, dans ce voyage vers la Pologne qui est à la fois un voyage initiatique et une tentative de retour aux sources (c’est de là que sa famille serait originaire), autant dire une quête identitaire. Tout est dans ces deux mots qui résument bien le projet de ce film hors normes, mais aussi le travail entier de Baier depuis ses courts-métrages et ses documentaires : pour espérer se trouver, il faut se chercher et souvent se cogner, se bousculer, ne pas se ménager. Dès lors, le trajet ne sera pas de tout repos, multipliant comme c’est la loi du genre les imprévus et les rencontres, dont quelques amants pour le charmant et très obsessionnel Lionel. Doté de suppléments très riches (entretiens, commentaire audio, making of…), cette comédie grave et très libre mérite le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.