Coriolan est une magnifique et grande pièce politique, que l’on ne peut évidemment pas réduire aux allusions «homosexuelles» qui la traversent. Shakespeare y pose de façon brillante les questions de la nature de l’autorité, du choix à faire pour un responsable politique entre héroïsme et démocratie. Caius Marcius, chef de guerre romain, est baptisé Coriolan suite à sa victoire épatante à Coriol ; au moment de devenir consul, les représentants du peuple s’opposent à cet homme qui refuse de flatter les foules et de jouer la comédie politique. Il est néanmoins élu, puis banni avant de revenir, au côté de ses anciens ennemis, à l’assaut de la cité romaine. Le personnage de Coriolan, interprété avec brio par Vladimir Yordanoff, est au cœur des tensions qui agitent les démocraties. Mais au delà, se joue un autre combat : celui entre la mère et la patrie d’une part, la camaraderie virile et l’esprit de chevalerie d’autre part. Sa relation ambiguë (le mot amour est employé) avec son frère ennemi Aufidius, plus qu’une lubie d’auteur, est une trouvaille dramaturgique brillante. En effet, Aufidius est le camarade avec qui complicité et reconnaissance sont possibles, quand le peuple parle un autre langage. Aufidius est le pair par excellence, celui sur qui le désir peut s’abattre alors que les autres ne méritent que mépris aux yeux de Coriolan. Les autres, mise à part sa mère, la calculatrice Volumnia, folle furieuse aux tentations incestueuses dans l’interprétation sublime d’Hélène Vincent. C’est pour elle que son fils se «civilise», accepte de renoncer à ses inclinations naturelles. Christian Schiaretti met en scène ce chef-d’œuvre de façon spectaculaire et sensible, dans tous les cas sans concession : rien n’est éludé, ni la violence de la démocratie, ni le trouble qui caractérise les relations de Coriolan à sa mère et à Aufidius.

Du 28 janvier au 7 février au Studio 24, 24 rue Émile-Decorps-Villeurbanne / 04.78.03.30.00
www.tnp-villeurbanne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.