110405_img1294246352Voici maintenant plus de vingt ans que Juliette Noureddine abdique son nom pour la scène. Mais elle n’oublie pas son origine quand il s’agit de métisser ses chansons. D’un album à l’autre, ses textes et ses musiques s’inscrivent entre la chanson gouailleuse franco-française, la musique orientale et le flamenco. Elle présentera à la Bourse du Travail le 12 avril No Parano, son nouvel album sorti en début d’année. Elle s’y moquera librement des chanteurs mainstream à travers son tube potache «The» single. Lady Gaga, citée dans le texte, a de bonnes raisons de devenir parano.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.