Saint-Étienne accueille la dix-septième édition du Festival des 7 Collines qui offre une large place à la danse et au cirque contemporains. Cette année, ce sont deux spectacles de danse signés d’artistes reconnus, Sidi Larbi Cherkaoui et Cédric Andrieux, qui ont particulièrement attiré notre attention.

Le 5 juillet au Théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon, le Belge Sidi Larbi Cherkaoui et le Sud-Africain Gregory Maqoma présenteront Southern Bound Comfort, spectacle né de la fusion de deux de leurs pièces : Southern Comfort, créée en 2001 par Maqoma avec la danseuse sud-africaine Shanell Winlock et Bound, chorégraphié par Sidi Larbi Cherkaoui, artiste que les lecteurs d’Hétéroclite connaissent bien puisqu’il a présenté Dunas en 2010 aux Nuits de Fourvière et Babel (words), sa dernière création, à la Maison de la Danse en janvier dernier.

southern bound comfort sidi larbi cherkaoui Gregory Maqoma shanell winlock

Dans ce programme composé de deux duos et interprétés par Maqoma et Winlock, les deux chorégraphes et la danseuse, qui se sont rencontrés au début des années 2000 chez Anne Teresa De Keersmaeker, développent des thèmes qui leur sont chers autour de la question des origines et du rapport à l’autre. D’Anvers à Johannesburg en passant par la médina de Fez, mais également par Paris et Londres, ces trois artistes interrogent les liens qui nous unissent les uns aux autres mais également le regard que nous portons les uns sur les autres et la manière dont naissent les stéréotypes et les préjugés. Loin de tout cosmopolitisme béat, les corps des deux interprètes se font alors l’écho des tensions qui sous-tendent la construction d’une identité complexe et protéiforme.

Introspection dansée

Pour pousser plus avant la réflexion sur la danse, les plus curieux se rendront le 6 juillet à la salle Copeau de l’Opéra-Théâtre de Saint-Étienne pour assister au solo du danseur Cédric Andrieux, baptisé… Cédric Andrieux et dirigé par Jérôme Bel. Le chorégraphe français poursuit avec cette pièce une série entamée en 2004 avec Véronique Doisneau et jalonnée de spectacles tels que Isabel Torres, Pichet Klunchun and myself ou encore Lutz Förster qui interrogent les mécanismes de l’interprétation à travers la figure d’un danseur ou d’une danseuse.

Ainsi, dans le solo présenté au Festival des 7 Collines, Cédric Andrieux revient sur son propre parcours qui l’a mené de Brest au Ballet de l’Opéra de Lyon en passant par la Merce Cunningham Company de New York. La danse devient alors le moyen de dire la danse et la vie de ceux qui la font, artistes interprètes qui font don de leur corps à cet art exigeant afin de faire jaillir sur la scène une multitude d’émotions.

 

Southern Bound Comfort, le 5 juillet à 20h30 au Théâtre du Parc, 1 avenue du Parc-Andrézieux-Bouthéon
Cédric Andrieux, le 6 juillet à 20h30 à l’Opéra-Théâtre, Jardin des Plantes-Saint-Étienne
Festival des 7 Collines, du 30 juin au 9 juillet / 04.77.32.54.13 / www.festivaldes7collines.com

 

 

À voir aussi

_vendredi 1er juillet à 19h et samedi 2 juillet à 20h_ : Themselves Already Hop ! de la compagnie allemande Hermann Heisig dans la salle l’Usine de la Comédie de Saint-Étienne, 6 rue François Gillet-Saint-Étienne
_dimanche 3 juillet à 19h et lundi 4 juillet à 20h_ : représentations couplées de My Exile is my Head (danse) du Nigérian Qudus Onikeku et de Room 100 (cirque, performance), des Croates du collectif C8H11NO2, nommé d’après la formule chimique de la dopamine, au Palais des spectacles, boulevard Jules Janin-Saint-Étienne
_jeudi 7 juillet_ : Switch (cirque), de la compagnie BAM, qui réunit cinq acrobates de la vingtième promotion du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne, à la salle Aristide Briand, place de l’Hôtel de Ville-Saint-Chamond

 

 

Photo de Une et photo 3 : Cédric Andrieux © Marco Caselli Nirmal
Photo 2 : Southern Bound Comfort © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.