120320_111204leperenoelestuneordure4327870pjyivSélection d’établissements où fêter «gayment» les réveillons de Noël et du Nouvel An.

Comme chaque année à l’approche des fêtes, le milieu commerçant gay et lesbien revêt ses plus beaux atours et organise agapes et réjouissances à l’occasion des réveillons de Noël et du Nouvel An. Le soir du 24 décembre, en attendant le Père Noël, on pourra ainsi se garnir la panse aux buffets du Matinée Bar, qui permettra à ses clients d’assurer eux-mêmes la programmation musicale en mixant leurs propres disques, ou du L Bar, qui promet une raclette et une distribution de cadeaux à minuit. Pour un Noël plus coquin, le BK 69 sera ouvert dès 19h ; quant à ceux qui veulent danser avec les rennes et les lutins, rendez-vous leur est donné à partir de 1h du matin au club grenoblois Le George V.

Tout le monde sur son 31

Mais c’est surtout le soir du Nouvel An que les établissements mettront les bouchées doubles : si certains s’accordent un soir de repos en famille le 24 décembre, pas question de fermer le 31 ! Là encore, le buffet sera de rigueur au XS Bar (où Dj Yo règnera sans partage sur les platines) au L Bar, au Matinée Bar, au Forum Bar (qui sortira même les huîtres pour l’occasion, au son du mix concocté par Dj Jorjes et Dj D’Lick), au BK 69, au V.Bar (nouveau bar gay ouvert en août dans le sixième arrondissement), à La Ruche (qui, comme à chaque événement, apportera un soin tout particulier à sa décoration)… Certains lieux proposeront même un repas, pour des prix très variés : c’est le cas du SMAC (25€), du Cap Opéra (35€), du Men Club (40€) ou encore du Domaine (70€), qui accueillera ce soir-là la chanteuse Caroline Loeb, inoubliable interprète du méga-tube La Ouate, venue présenter son spectacle en forme d’hommage au music-hall (Mistinguett, Madonna et moi). Attention tout de même à ne pas trop s’empiffrer, car ensuite il faudra danser : le G Club et le George V traiteront leurs invités comme des VIP, la Chapelle Café vibrera au son du disco, le Crazy revêtira une décoration noire et argentée, Le Bal des Animaux réunira sept Dj différents aux affinités électro, le DV1 offrira une ambiance différente (électro ou plus pop) dans chacune de ses deux salles, le Sun City se transformera, comme l’an dernier, en dancefloor géant animé par les Dj’s Xavier Seulmand et Mister Mola, tandis qu’au Life officiera Dj Peel, Dj attitré des soirées La Garçonnière, qui délivrera un mix «ultra-pop». De quoi bien commencer l’année, sans trop d’excès bien sûr, mais quand même avec un léger grain de «follie».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.