111228_PIERREETGILLESMADONEHAFSIAHERZIAvec son grand dadais de fiston toujours pas marié à 33 ans, qui passe sa vie à zoner avec sa bande de douze mecs et qui repousse les avances de Marie-Madeleine, Marie fut-elle la première mère-à-pédé de l’Histoire ? Les Évangiles éludent prudemment la question, mais il est certain en revanche que la Sainte Vierge a inspiré depuis deux mille ans quantité d’artistes, notamment homosexuels. En 1605, Le Caravage en livre une version très réaliste, humaine et émouvante dans son tableau La Mort de la Vierge ; cette vision « désacralisée » d’une Marie au ventre gonflé à l’approche de son trépas fit scandale, au point que l’œuvre fut refusée par ses commanditaires ; la rumeur prétendit même que le modèle n’était autre que le cadavre d’une prostituée enceinte repêché dans le Tibre… Plus récemment, le couple d’artistes Pierre et Gilles ont réalisé une série de photographies peintes où Marie prend tour à tour les traits de Nina Hagen, de Kylie Minogue, de Lio ou de Hafsia Herzi. Et que dire de Louise Ciccone, alias Madonna, qui choisit son nom de scène en hommage à la Vierge et qui use et abuse dans ses clips ou lors de ses tournées d’une iconographie religieuse de pacotille. Docile et soumise à son époux comme à son fils, Marie n’a pourtant rien d’une féministe avant l’heure ni d’une révoltée. Alors, qu’est-ce qui fait courir les gays derrière sa figure rédemptrice ? Peut-être sa douceur, sa bonté maternelle et son amour sans faille pour un fils extravagant aux idées folles. Marie, c’est un peu la mère que tous les gays rêvent d’avoir et que certains, hélas, n’ont pas eu : une mère aimante, qui comprend tout, qui accepte tout et qui pardonne tout. Et puis, à chaque coming-out, c’est une petite Annonciation qui se rejoue, avec le fils «pécheur» dans le rôle de l’archange Gabriel et la mère éplorée dans le rôle de Marie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.