Sous sa perruque fluo piquée à Lady Gaga, Hannah Clark, la chanteuse de Foe, cache une véritable grunge attitude : la preuve avec son premier album, Bad Dream Hotline.

Bad Dream Hotline foeOn ne connaît quasiment rien du groupe Foe, si ce n’est une petite vidéo (faite maison et postée sur YouTube) de sa chanteuse, Hannah Clark, qui reprend, pleine de désinvolture, le désespéré Serve The Servants de Nirvana. Une reprise qui en dit déjà long car elle montre que l’Anglaise est partie fouiner dans les faces B de Nirvana, plutôt que de se contenter d’un bon vieux tube efficace comme Come As You Are. Mais plutôt qu’un disque revival grunge (qui aurait pu rester dans l’ombre des disques de PJ Harvey ou de Courtney Love), Foe sort aujourd’hui un premier album, Bad Dream Hotline, qui ne ressemble à aucun autre.

Direction le rock et ses grosses rythmiques, ses claviers pétaradants et quasi new-wave : Hannah Clark parade en perruque fluo et faux-cils et affiche une pêche insolente de teufeuse. Mais où est donc passé la grunge attitude promise ? Avons-nous été dupés ? Aucunement. Car derrière les apparences électro-rock enjouées, les titres dancefloor contrastent avec des mélodies grunge portées par la ligne de chant de Miss Clark. En témoigne le morceau Cold Hard Rock, qui a tout du tube mais qui, une fois dépouillé de tout son apparat flashy, se révèle plus proche d’un titre rock des années 90. Arrangements plein de punch sur des mélodies désolées : telle est la recette de Bad Dream Hotline. Car, sous les perruques piquées à Lady Gaga de la chanteuse de Foe, se cache une tignasse de cheveux gras. Et ça, c’est so grunge !

 

Bad Dream Hotline de Foe (Mercury)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.