Pourquoi les gays sont passés à droiteMalgré plusieurs réflexions intéressantes, Didier Lestrade peine dans son dernier ouvrage à démontrer « pourquoi les gays sont passés à droite ».

Si la thèse qui sous-tend le dernier ouvrage de Didier Lestrade, Pourquoi les gays sont passés à droite, semble démentie par les enquêtes d’opinion, sa lecture n’en demeure pas moins intellectuellement stimulante : après tout, voter pour un parti de gauche n’a jamais été un vaccin infaillible contres les idées les plus conservatrices…

Malheureusement, l’auteur mélange torchons et serviettes avec un manque de rigueur qui laisse pantois : la situation politique en France et aux Pays-Bas, un bar gay du Marais et l’ensemble du milieu LGBT, le racisme antimusulman d’une Marine Le Pen et la vigilance anti-intégriste d’une Caroline Fourest.

Dommage, car il est l’un des rares en France à s’interroger sur des problématiques trop peu abordées par les militants homosexuels français, dont l’horizon semble bien souvent se réduire aux questions de mariage et d’adoption. La perte dramatique de conscience politique des gays et les lesbiennes, leur réceptivité à la thèse du «choc des civilisations», la facilité avec laquelle trop d’entre eux succombent aux sirènes du «pink-washing» sont ainsi au cœur des meilleurs pages de ce livre hélas trop inégal.

 

Pourquoi les gays sont passés à droite de Didier Lestrade (éditions du Seuil)

Trackbacks/Pingbacks

  1.  "Sida 2.0" : une histoire du sida par Didier Lestrade et Gilles Pialoux - Heteroclite
  2.  "Sida 2.0" de Didier Lestrade et Gilles Pialoux - Heteroclite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.