La galerie stéphanoise L’Atelier du Coin accueille une exposition collective, Le Droit d’aimer, sur le thème de l’homophobie.

Selon le premier rapport des Nations-Unies sur les discriminations homophobes, publié en décembre dernier, 76 pays pénalisent les relations homosexuelles (d’une amende à la prison à perpétuité) et «au moins cinq» les punissent même de la peine capitale. La galerie associative stéphanoise L’Atelier du coin a convié une quinzaine d’artistes et d’artisans à s’emparer de cette réalité à travers des photos, des dessins, de la céramique et même des objets (poupées, coussins, mobilier…). Parmi ceux-là, la photographe californienne Lydia Daniller présente une série de portraits de gays et de lesbiennes de San Francisco (voir photo ci-dessous). On retrouve également avec plaisir le peintre David Morel, que les fidèles d’Autrement gay connaissent à travers son exposition Good as you, visible durant la dernière édition du festival. Injustices, respect des droits de l’homme mais aussi visibilité sont quelques-uns des thèmes abordés par cette nouvelle exposition, collective et intitulée Le Droit d’aimer.

 

l'atelier du coin

 

Le Droit d’aimer, du 11 mai au 16 juin (vernissage le 11 mai à 18h30) à l’Atelier du coin, 11 rue Roger Salengro-Saint-Étienne / 04.77.41.20.09 / www.latelier-du-coin.blogspot.fr

Photo de Une © DR
Photo 2 © Lydia Daniller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.