Les Ateliers, espace dédié à l’écriture contemporaine littéraire et scénique, traversent actuellement une phase de trouble. Ancien directeur artistique et gérant du théâtre, Simon Delétang a quitté ses fonctions  le 5 septembre dernier. Le mystère demeure entier quant au candidat choisi par  Gilles Chavassieux, fondateur du lieu en 1975, pour lui succéder.

LesAteliersCette absence de direction complique la programmation de la saison à venir et obscurcit l’avenir du théâtre. Même si Gilles Chavassieux a déjà en tête depuis octobre un nom pour lui succéder, il ne souhaite pas le dévoiler pour le moment. Par ailleurs, la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) doit encore valider ce choix (qui ne sera rendu public qu’à la fin du mois prochain), ce qui induit une période d’incertitudes pendant encore plusieurs semaines. À ces problèmes de direction s’en ajoutent d’autres, d’ordre financier. En effet, le département du Rhône pourrait retirer ses aides au théâtre si le projet de Lyon Métropole (qui vise à soustraire la ville de Lyon au département du Rhône) venait à se concrétiser. Ce retrait aurait des conséquences alarmantes pour le théâtre: le désengagement du Rhône représenterait une perte de 25% des financements des Ateliers. Quant au projet de Lyon Métropole, en cours de développement, son soutien n’est pour l’heure pas encore acquis.

Malgré un public fidèle (dont 40% de moins 25 ans), le théâtre manque de moyens et doit d’urgence trouver une solution. La nomination du nouveau directeur, à qui Gilles Chavassieux céderait entièrement la responsabilité des Ateliers, est vue aujourd’hui comme l’espoir d’un second départ. Qui se cache donc derrière le nom mystère ? Que nous proposera-t-il pour la saison 2013-2014 ? Début de réponse fin mars.

Théâtre Les Ateliers, 5 rue Petit David-Lyon 2 / 04.78.37.46.30 / http://www.t-la.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.