Le mensuel Têtu, seul magazine payant de la presse homosexuelle français, se porte mal. Racheté mi-février par Jean-Jacques Augier, le titre est aujourd’hui menacé par un plan social qui entraînerait le licenciement de 40% du personnel, afin de redresser les comptes du magazine. Le nouveau propriétaire envisage également de céder les deux sites Têtu.com et Têtue.com à leur concurrent direct sur Internet, Yagg.com. Pour protester contre ces mesures, les salariés licenciés et leurs collègues solidaires se sont mis en grève vendredi 22 mars.

photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.