Les coordinatrices du planning familial du Tonkin à Villeurbanne tirent la sonnette d’alarme sur leurs conditions de travail et celles de leurs collègues dans le Rhône.

Planningfa

Manque de moyens, absence de coordination inter-associations, surcharge de travail : les problèmes s’accumulent pour cette structure qui s’occupe autant de la prévention des grossesses non-désirées que d’éducation sexuelle ou de lutte contre l’homophobie. « Le champs d’intervention des plannings (familiaux) devient très grand » assure Marion Athiel, présidente du Planning Familial de Villeurbanne. « On a des demandes de plus en plus importantes d’actions de prévention contre l’homophobie ou d’éducation sexuelle dans les écoles. Mais l’Etat continue de payer les intervenants huit euros de l’heure, ce qui est honteux au moment où le gouvernement désigne la jeunesse comme une priorité ».

Un immobilisme qui contraste avec un contexte économique qui empire : « on constate une augmentation de la précarité des publics accueillis, les jeunes et les femmes principalement ». Le lieu, qui constitue un refuge pour les mineures désirant s’informer sur la contraception et consulter un gynécologue gratuitement, semble bien pris en étau entre une demande qui explose et des subventions qui n’augmentent pas: « pour tout dire on ne répond plus au téléphone parce qu’il y a déjà trop de personnes qui viennent à l’agence directement. On a besoin d’embaucher de nouveaux médecins, et d’ouvrir de nouveaux cabinets médicaux rapidement parce que les situations auxquelles on fait face sont urgentes ». Le planning familial 69 est passé de 5000 personnes accueillies en 2004 à 8700 en 2012, et les délais de consultations aujourd’hui sont en moyenne de trois mois. L’association Planning Familial 69 a publié fin mai une déclaration rassemblant ses revendications et espère provoquer le soutien politique mais surtout économique des pouvoirs publics.

Informations sur www.planningfamilial.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.