Après quinze ans d’existence, le festival Cordes en Ballades se porte bien, n’a pas une seule ride et a su fidéliser au fil du temps un public toujours plus large. Son édition 2013 s’articulera autour du thème «de Bach à Haydn, la musique en héritage».

Lorsque le Quatuor Debussy (qui assure la direction artistique du festival Cordes en Ballades) met son art, son énergie, sa folie, sa passion et sa rigueur quelque part, on peut être certain qu’il va en éclore une chose artistiquement remarquable. Les Debussy ont donc tricoté un programme alléchant : ils ont fait la part belle à Bach et Haydn, bien sûr, mais, comme à leur habitude, ils y ont ajouté leur grain de sel insolite, en convoquant cet été des marionnettes, des danseurs de hip-hop ou encore des musiciens de jazz.

Traversée des époques

Le 4 juillet, la première soirée (à la cathédrale du village ardéchois de Viviers) donne le ton de l’ensemble du festival : il y en a pour tout le monde, on traverse les époques avec évidence et les esthétiques musicales s’emmêlent sans aucune aspérité. Le public risque l’étonnement simple et joyeux avec du Bach pur jus (prélude de la Suite n°1 pour violoncelle), Vivaldi et ses Quatre saisons version musique de chambre, le compositeur contemporain Thierry Pécou et sa Fuga del son, avant de conclure par un petit détour par l’univers savoureux du bandonéoniste argentin Astor Piazzolla.

Autre temps fort du festival : la soirée du dimanche 7 juillet, qui se déroulera dans la commune de Cruas, débutera à 18h par un ciné-concert. On pourra découvrir un petit film poétique (et muet) de Louis-Ernest Favre, mis en musique pour l’occasion par le compositeur Baudime Jam : Le Rhône, de Genève à la mer (1924). Après un petit repas champêtre, direction l’abbatiale du village. Là, transporté quelques siècles en arrière, le public pourra redécouvrir des chefs-d’œuvre de Bach, Vivaldi ou Rameau sous les doigts de la brillante violoncelliste Ophélie Gaillard et du grand claveciniste Brice Sailly : l’assurance d’un moment d’exception dans un festival qui honore toutes ses promesses.

 

Festival Cordes en ballade, du 4 au 14 juillet en Ardèche/ 04.72.07.84.53 / www.cordesenballade.com

 

Photo : Ophélie Gaillard © Caroline Doutre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.