Les Chroniques mauves de Catherine Feunteun (© CatPeople Prod)

 

Le constat, aussi désolant soit-il, n’étonnera personne : alors que depuis plusieurs années de nombreux livres et documentaires ont apporté leur pierre à la construction d’une mémoire gay hexagonale, l’histoire des lesbiennes en France reste encore largement à écrire. Les ouvrages parus sur ce sujet sont peu nombreux et très faiblement médiatisés. Le projet porté par Catherine Feunteun n’en est que plus original et passionnant. Les Chroniques mauves, le roman graphique en noir et blanc dont elle signe le scénario, retrace le parcours d’une dizaine de femmes, trois générations de lesbiennes dont les destins se croisent de l’après-guerre jusqu’à nos jours. Cinq illustratrices lui ont apporté leur concours pour mettre en images ce récit qui entremêle destins singuliers et lutte collective contre le patriarcat et «l’ordre hétérosexiste». Fatalement, le recours à plusieurs dessinatrices différentes rend les douze chapitres de la BD assez inégaux : certains sont beaucoup plus réussis graphiquement que d’autres. Mais la ligne directrice qui les relie, en revanche, est impeccable et n’oublie aucune des grandes étapes de la visibilité lesbienne en France ces cinquante dernières années : le Mouvement de Libération des Femmes, les Gouines rouges, le militantisme radical de la décennie 80, les ateliers drag-kings, le mythique nightclub parisien Le Pulp (1997-2007), la Gay Pride et même… la série américaine The L Word ! Sans négliger ni l’engagement des lesbiennes auprès des gays atteints du sida, ni les trans FtM, souvent accusés de trahir la cause des femmes… Loin de se contenter d’une approche purement historique et chronologique, Les Chroniques mauves entament aussi une réflexion sur des thèmes tels que la non-mixité, le coming-out ou la sexualité des personnes âgées. Last but not least, le récit est émaillé de citations de grandes théoriciennes ou militantes féministes et lesbiennes (Monique Wittig, Beatriz Preciado, Ti-Grace Atkinson…), dont les références, rassemblées à la fin de l’ouvrage, finissent par constituer une bibliographie indispensable à toutes celles (et ceux) qui voudront approfondir cette histoire encore trop méconnue.

Les Chroniques mauves de Catherine Feunteun (CatPeople Prod).
Disponible à la librairie Le Bal des ardents, 17 rue Neuve-Lyon 1

© image : CatPeople Prod

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.