Février sera résolument placé sous le signe du poil pour le Collectif lesbien lyonnais, qui organise notamment un atelier d’initation au drag-king…


 

heteroclite All The Kings Men, une troupe de drag kings de Boston, aux États-Unis

Le 7 février, les militantes du Collectif lesbien lyonnais participeront à la première édition de la soirée lesbienne La Chatte au Sonic (ainsi qu’à son before au LiveStation-DIY) en y tenant un stand informatif sur la réduction des risques. Et dès le lendemain, elles organiseront un atelier drag-king animé par Isabelle Sentis, activiste queer au sein du collectif lillois J’en suis, j’y reste. Durant toute la journée, elle enseignera à une quinzaine de chanceuses (l’atelier est malheureusement complet) les secrets de cet art (assez méconnu en France mais plus répandu dans le monde anglo-saxon) qui consiste à endosser temporairement les habits, les attributs et les codes sociaux de la masculinité pour mieux en explorer toute la théâtralité. Comment se sent-on quand on revêt l’apparence d’un homme ? Comment change le regard des autres ? Est-on forcément moins soi-même lorsqu’on porte une fausse moustache, une cravate, un costume ou un haut-de-forme ? Toutes ces questions pourront être posées lors de “l’apéro-moustache“ (mixte) qui suivra l’atelier drag-king à partir de 18h. Isabelle Sentis en profitera pour présenter une exposition de photographies (très temporaire, puisqu’elle ne sera visible que ce soir-là) intitulée Ôde à la moustache de Frida Kahlo, hommage à la fois ironique et respectueux à la célèbre pilosité sub-labiale de la peintre mexicaine trop longtemps éclipsée par son mari Diego Rivera…

Apéro-moustache, samedi 8 février à partir de 18h chez ARIS – Centre LGBTI, 19 rue des Capucins – Lyon 1 / 04.78.27.10.10

Photo : All The Kings Men, une troupe de drag kings de Boston, aux États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.