Dans l’Apocalypse de Jean, Babylone est désignée comme «la grande prostituée», «la mère des impudiques et des abominations de la terre», la ville des impies, du vice et de la débauche, une nouvelle Sodome. C’est donc un nom tout à fait approprié que porte le Babylone Club, nouveau (et unique) sex-club stéphanois qui ouvre ses portes ce lundi 3 février.

Régi par un mode de fonctionnement associatif, ce vaste espace de 700m² dédiés au sexe et au cruising est ouvert tous les après-midis, de 13h à 23h. Contre une adhésion annuelle de dix euros (et une entrée fixée au même tarif ), le Babylone Club propose tout l’équipement nécessaire à l’épanouissement des fantasmes de chacun : un donjon, des slings, une croix de Saint-André, des salles de projection…

Le Babylone Club, 18 rue Saint-Joseph-Saint-Étienne / 09.73.65.09.17

Photo 1 : représentation du dieu Marduk en dragon sur la porte d’Ishtar, l’une des huit portes de la cité intérieure de Babylone, construite en -580.

Photo 2 : Alexandre le Grand entrant dans Babylone par Charles Le Brun (1665) – Musée du Louvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.