Un travesti transforme son salon de beauté en mouroir pour personnes atteintes d’un mal incurable mais jamais nommé : voici l’idée de départ du roman de Mario Bellatin, Salon de beauté.

Salon de beauté mario bellatin christophe lucquin editeur heteroclite mai 2014Autour de l’aquarium que le personnage principal affectionne tant, la beauté cède petit à petit la place à la mort. Plus que sur le corps et son dépérissement, ce roman de Mario Bellatin propose une réflexion sur la générosité et le don de soi.

Salon de beauté de Mario Bellatin (Christophe Lucquin Éditeur)

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Mes p'tits billets | Mourir en beauté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.