Les joueuses de l’OL féminin, aussi appelées « les Fenottes », sont moins médiatisées que leurs homologues masculins, malgré un palmarès impressionnant.

 

equipe de France de football feminin en octobre 2013 heteroclite lyon

 

À l’heure de la Coupe du monde de football, ceux que nous voyons courir sur les terrains sont tous des hommes. Les équipes nationales féminines ont pourtant également leur compétition. Créée en 1991 seulement, la Coupe du monde de foot féminin se déroule elle aussi tous les quatre ans, l’année suivant son pendant masculin. Ainsi, en 2015, les équipes féminines défendront leur maillot au Canada. Et on peut déjà parier que les médias, cette fois-ci, ne seront pas du voyage, ou alors se feront plus discrets. Le foot version filles ne mérite-t-il pas plus de reconnaissance ? Parlons plus particulièrement de l’OL féminin. Créée en 1970 et d’abord rattachée au Football Club de Lyon, l’équipe connaît une première période de gloire dans les années 90 en remportant quatre championnats de France entre 1990 et 1998. Son intégration à l’Olympique Lyonnais en 2004 la place sous les feux des projecteurs, même si cette visibilité reste toute relative compte tenu de l’impressionnant palmarès de nos «fenottes» (le surnom officiel des joueuses, le terme «fenotte» désignant dans le jargon lyonnais une femme gentille et aimable) : six fois vainqueurs de la Coupe de France entre 2003 et 2014, douze fois Championnes de France en vingt-trois ans (dont huit fois consécutives) et deux fois vainqueurs de la Ligue des Champions de l’UEFA. À rendre jalouses les plus grandes équipes de foot masculines ! Et le tout avec des scores invraisemblables tels que 7-0, 11-2 ou même un 18-0 cette saison en Coupe de France. Dès lors, la question se pose inévitablement : le niveau est-il toujours au rendez-vous dans le championnat de la première division ? Du côté des garçons, il paraît en effet impossible de voir la première équipe écraser 10 à 1 même la dernière. C’est certain, le foot féminin n’a donc pas encore tout donné. Un coup de pouce des médias pourrait-il l’y aider ?

www.olweb.fr

Photo 1 : les joueuses de l’OL confrontées à celles d’Arras lors de la demi-finale de la Coupe de France 2011-2012
Photo 2 : l’équipe de France en octobre 2013

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Mes p'tits billets | OL féminin : cramponne-toi chérie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.