Le documentaire de Shirley Clarke Portrait of Jason (1967) offre un utile aperçu de ce que pouvait être la vie des homos d’autrefois.

Jason-Holliday Portrait of Jason 1967-Shirley-Clarke-heteroclite-lyonMais comment vivait-on ? On oublie vite, on a déjà oublié. Or cette question en porte une autre en elle, plus importante encore peut-être : comment en est-on arrivé là ? Là, c’est-à-dire aujourd’hui, à nos vies, à nos modes de vie, à nos droits, à nos revendications. On en crève, on se dessèche d’évacuer ce passé, de ne pas le regarder, de faire comme si tout était toujours allé de soi, de penser qu’hier était comme aujourd’hui et que demain dès lors sera pareil. Car, bien sûr, on ne vivait pas ainsi il y a quelques décennies : il a fallu tout conquérir pour surmonter les oppressions, il a fallu s’affirmer, il a fallu être courageux, il a fallu être folle souvent. Car oui, notre histoire bien souvent a été forgée par les folles, n’en déplaise à tous ceux qui pensent que c’est en se cachant qu’on fait bouger les choses. Comment vivait-on, pédé et noir, dans l’Amérique des années soixante, alors que le mouvement gay émergeaient à peine ? Le génial documentaire de Shirley Clarke Portrait of Jason, tourné en 1967, en offre un aperçu en laissant la parole à ce personnage hors-norme qu’est Jason. Prostitué et artiste de cabaret, il raconte sa vie réelle et sa vie inventée, entre vérité et mythomanie, qui nous révèle ainsi un certain moment de l’Amérique homosexuelle. Longtemps inédit en France, ce grand film au dispositif narratif stupéfiant est sorti en DVD aux éditions Potemkine en 2014. Et l’Institut Lumière a eu la bonne idée de le programmer en janvier dans une version restaurée dans le cadre d’une rétrospective consacrée à la fulgurante carrière de la réalisatrice Shirley Clarke (1919-1997), qui sera également l’occasion de voir ou revoir The Connection (1961) et Ornette : Made in America (1985). 

 

Portrait of Jason de Shirley Clarke (en DVD aux éditions Potemkine)
Vendredi 19 janvier 2018 à 19h
Mardi 30 janvier 2018 à 19h
À l’Institut Lumière, 25 rue du Premier film-Lyon 8 / 04.78.78.18.95

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.