Marie Docher rappelle ce qu’a été vraiment l’épisode du «mariage pour tous» : un moment de violence et d’injure sans limites.

 

alors je suis devenue une Indien d'Amerique marie docher elisabeth lebovici preface collection fonction derivees edition iXe heteroclite decembre 2014Marie Docher rappelle ce qu’a été vraiment l’épisode du «mariage pour tous» : un moment de violence et d’injure sans limites. Cette photographe de cinquante ans, qui vit avec une femme et le fils de cette dernière, né par procréation médicalement assisté, a mis en mots sensibles et en belles images (présentées, pour certaines d’entre elles, au Mois de la photo à Paris en novembre) ce qu’elle a entendu sur elle et sur sa famille. Elle relate comment elle a été touchée dans sa chair, mise en accusation pour la manière dont elle menait sa vie – banalement, croyait-elle. Son journal est alors celui d’une découverte : les insultes qu’elle a ressenties si intensément n’étaient que celles qui l’avaient forgée, libérées de toute entrave. Comme le montre le dialogue entre les années 2010 et son passé, elle a retrouvé, décuplée, la violence qui avait fait d’elle «une Indien d’Amérique». Le mariage pour tous n’a été qu’un rappel à l’ordre de plus ; il s’est dit (très) haut et (très) fort des discours homophobes qu’elle connaissait déjà et auxquels des institutions – Manif pour tous, Église catholique, partis politiques (gauche comprise) – et intellectuels ont donné une grande résonnance. Pour Marie Docher, c’est le moment d’une prise de conscience et d’une prise de parole, qui mène à l’écriture de ce livre (joliment préfacé par la critique Élisabeth Lebovici). Elle découvre ce qu’être minoritaire veut dire, longtemps après avoir commencé à le subir, après avoir «tout fait pour satisfaire l’insatiable norme». Et choisit d’affirmer son appartenance minoritaire, de la revendiquer et d’inscrire ses pas dans une histoire collective : «j’ai eu la sensation de me réveiller d’une longue nuit. (…) Mon privé est devenu politique».

Alors je suis devenue une Indien d’Amérique de Marie Docher (éditions iXe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *