Le collectif Plus Belle La Nuit se met sur son 31 et sort le grand jeu pour la prochaine Garçon sauvage en investissant Le Sucre à Confluence.

 

Hard Ton Garcon Sauvage Chantal Lanuit Plus Belle La Nuit queer lyon heteroclite

Le collectif Plus Belle La Nuit se met sur son 31 et sort le grand jeu pour la prochaine Garçon sauvage, samedi 31 janvier. Il délaisse le temps d’une soirée la petite (mais néanmoins torride) péniche du Sonic pour les grands espaces du Sucre à la Confluence. On se languit d’y trouver encore plus de monde, plus de femmes à barbe, plus de mixité et moins de file d’attente ! En route donc pour une Garçon Sauvage Club où toutes et tous seront comme à l’accoutumée les bienvenu-e-s, avec un accueil particulièrement chaleureux réservé aux looks extravagants, aux trav’ et aux drags. Pour mettre tout ce petit monde à l’aise, une dizaine de créatures échappées du collectif joueront aux parfaites hôtesses d’accueil. Garçon Sauvage va donc jouer à la bourgeoise dans ce lieu branché et propret. Cependant, le concept de la soirée et le format cabaret resteront identiques et on fait entièrement confiance aux organisateurs et aux organisatrices qui sont aux manettes pour nous crapuliser tout ça. Leurs armes? Des paillettes, certes, mais aussi une programmation géniale. Les Dj-sets seront assurés par L’Homme seul (qui a récemment intégré le crew) et le très décomplexé du tube David Bolito. Mais l’événement de cette soirée sera la venue exceptionnelle de la légende Hard Ton, chubby queer et disco queen qui livrera un show XXL. La nuit se poursuivra ensuite avec un ultime Dj-set, celui de The Man inside Corrine, créature hybride recouverte de spandex. Comme un pied de nez au trop conventionnel jour de l’an, Plus Belle La Nuit, à travers cette soirée, nous présentera ses vœux : que 2015 soit l’année de la dance excentrique et politique !

Garçon sauvage club, samedi 31 janvier au Sucre, 50 quai Rambaud-Lyon 2 / www.le-sucre.eu

Photos : Hard Ton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.