Bonne nouvelle : les autotests du VIH arrivent en France ! Ce qu’il faut savoir et comprendre en quelques mots.

Le constat est là : en France, 30 000 personnes ignorent leur séropositivité au VIH, malgré la forte activité de dépistage de notre pays (cinq millions de tests annuels). Le Conseil national du sida estime que la mise sur le marché des autotests du VIH permettra de découvrir 4 000 nouvelles séropositivités par an et d’éviter 400 nouvelles infections. Les bénéfices de connaître son statut vis-à-vis du VIH et de débuter un traitement rapidement sont à la fois individuels (l’espérance de vie se rapproche de celle de tout un chacun) et collectifs (diminution du risque de transmission aux partenaires sexuels).

autotests du vih sida credit Societe AAZUn dispositif d’accompagnement, permettant d’aider, de conseiller et d’orienter les personnes découvrant leur séropositivité était un préambule à la commercialisation des autotests du VIH ; il est assuré 24h/24 et 7j/7 par Sida Info Service (0.800.840.800, appel anonyme et gratuit). Attention cependant : l’enjeu des autotests doit être compris de tous. Le test est très fiable : un résultat négatif exclut une séropositivité pour le VIH dans 99,8% des cas… à condition qu’il soit utilisé au moins trois mois après la dernière prise de risque sexuelle ! Il faut donc bien mesurer tout l’enjeu de ce délai.

En effet, un test réalisé trop tôt pourrait être faussement négatif et ainsi avoir des conséquences désastreuses puisque la contagiosité du VIH est extrêmement importante pendant les tout premiers mois suivant l’infection. En cas de prise de risque récente, seul le dépistage classique par prise de sang reste valable, si un traitement post-exposition n’a pu être entrepris.

Enfin, il est important de souligner que les autres infections sexuellement transmissibles (syphilis, gonocoque…), très présentes dans la communauté homosexuelle lyonnaise, facilitent la contamination par le VIH, et qu’elles ne sont pas dépistées par l’autotest. Celui-ci constitue donc une belle avancée, mais pour public averti seulement !

Photos © Société AAZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.