Joanny Charvet, 33 ans, est le propriétaire du NoZe, nouveau café-resto lyonnais qui a ouvert mi-juin en face de l’Opéra.


 

joanny charvet le noze heteroclitePour Joanny Charvet, qui a vécu à Bourg-en-Bresse jusqu’à ses dix-sept ans, Lyon n’est longtemps resté qu’une occasion de rendre visite à la famille, manger une glace à la Tête d’Or, soigner une carie ou fleurir les tombes. C’est en 2000 qu’il s’y installe pour suivre des études d’architecture qui ne laissent pas de place pour le rêve et qu’il trouve rapidement ennuyeuses. Joanny devient ensuite serveur au Broc, le célèbre bar de la rue Lanterne où il fait bon mondaniser sous le mûrier. Cet emploi l’ouvre aux autres, lui donne confiance en lui. Il devient la star des lieux. Mais l’évolution au sein du bar est difficile et Joanny atteint l’âge christique. Il veut se réaliser. Il ouvre alors Le NoZe, un café-resto face à l’Opéra… le jour de la Marche de Fiertés 2015. Un signe ? Non, un hasard, même s’il n’est pas rare d’y entendre retentir un Madonna. La communauté LGBT a en effet très vite trouvé ses marques dans ce lieu cosy ouvert à tous et toutes. Le NoZe est-il alors LE nouveau lieu gay lyonnais ? La réponse de Joanny est nuancée : «à défaut d’être actif sur la scène gay, je veux avoir un rôle passif de premier ordre. Le NoZe sera peut être le Dean Monroe des lieux lyonnais !».

Le NoZe, 13 rue du Griffon-Lyon 1

 

Photo 1 : Le Noze © DR
Photo 2 : Joanny Charvet © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.