nina-kovacheva-marriage-heaven-and-hell

Avec The Marriage of Heaven and Hell, l’artiste bulgare Nina Kovacheva, née en 1960 à Sofia, confronte, dans une série de dessins travaillés au pinceau et à l’encre de Chine, des figures d’enfants et d’adolescent-e-s aux héros de la jeunesse que sont Mickey, Fantômas, Superman, Maître Yoda…

 

Jusqu’au 31 janvier au Musée d’Art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, rue Fernand Léger-Saint-Priest-en-Jarez / www.mam-st-etienne.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.