Ancien membre de l’association Face à Face, Philippe Léonard, 63 ans, est le directeur de la cinémathèque de Saint-Étienne depuis deux ans et demi.


 

philippe léonard directeur cinematheque saint etienne

Ancien assistant artistique du directeur de l’Opéra de Saint-Étienne, Philippe Léonard a pris il y a deux ans et demi la tête de la Cinémathèque de la ville, dont les origines remontent à 1922 et qui est ainsi la plus ancienne de France (et l’une des plus anciennes d’Europe). Un job idéal pour ce passionné du septième art qui était autrefois membre de l’association Face à Face, organisatrice depuis dix ans du festival international du film gay et lesbien du même nom. Même s’il en a démissionné lorsqu’il a pris ses nouvelles fonctions (par souci d’éviter tout conflit d’intérêt), il continue de suivre de près l’actualité du festival, dont la Cinémathèque accueillera d’ailleurs l’une des séances, jeudi 16 novembre (Olivia de Jacqueline Audry, film présenté par notre critique Didier Roth-Bettoni). Philippe représente également depuis plusieurs années à Saint-Étienne l’association Les «Oublié-e-s» de la Mémoire, qui perpétue le souvenir des déporté-e-s pour homosexualité. Là encore, ses activités associatives ne sont pas sans rapport avec ses occupations professionnelles, puisque l’une des missions de la Cinémathèque est précisément de conserver la mémoire cinématographique de Saint-Étienne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.