Figure de résistance, figure de révolte, figure de femme : emblème de la lutte contre l’esclavage, la mulâtresse Solitude (1772-1802) se dressera contre l’oppression et le paiera de sa vie. Fani Carenco met en théâtre le roman d’André Schwarz-Bart (1972), dans une atmosphère baignée des croyances antillaises.

 

Les 14 et 15 janvier à Bonlieu, 1 rue Jean Jaurès-Annecy / 04.50.33.44.00 / www.bonlieu-annecy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.