Finies les nouvelles bûches fruitées au biscuit aérien : cette année, votre butch de Noël aura un goût charpenté et puissant et sera de forme carrée, prête à vous donner l’énergie nécessaire pour dérouter tous vos convives à grands coups de hache et de saillies verbales.


 

recettes de boubi butch de noel heterocliteIngrédients
– 300g de chocolat noir
– 5 blancs et 2 jaunes d’œufs (Ginette Mathiot vous conseillerait de garder les jaunes restant pour dorer vos feuilletés aux escargots)
– 100g de sucre glace
– 100g de beurre doux
– 1 paquet de petits-beurre (on ne s’embête pas à faire une génoise, opération délicate trop souvent récompensée par un «moi, ce que je n’aime pas dans la bûche de Noël, c’est le biscuit et la crème au beurre». Oui, bah, t’aimes pas la bûche en fait ! Mais avec celle-là, vous devriez être tranquille)
– du café fort
– 2 cuillères à soupe de rhum (c’est là que votre belle-sœur devrait vous dire : «moi, ce que j’aime pas, c’est l’alcool dans les desserts ! Merci, mais je vais plutôt goûter le nougat glacé de Christiane»)

 

Préparation
Faites couler un café corsé que vous laisserez refroidir quand il sera prêt. Puis, préparez une mousse au chocolat : dans une casserole, faîtes fondre 200g de chocolat noir au bain-marie. Pendant ce temps, séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Une fois le chocolat fondu, délayez-le dans un saladier avec deux jaunes d’œufs, puis incorporez délicatement les blancs en neige pour créer votre mousse.

 

Montage
Tapissez un moule à cake ou à terrine pas trop grand (environ 18cm de long, 6cm de hauteur, 8cm de largeur) de papier film. Ajoutez deux cuillères à soupe de rhum dans votre café fort et froid, puis trempez-y rapidement vos biscuits que vous placerez au fond du moule. Ajoutez une couche de mousse et alternez les couches de biscuits imbibés et de mousse choco jusqu’à ce que votre moule soit rempli (on ne rigole pas : il n’y a pas de «e» à «rempli» et quand bien même on aurait envie de rire, la moule n’est pas un gros mot). Recouvrez de papier d’alu ou du couvercle si vous avez utilisé une terrine et placez ensuite au congélateur une demi-heure pour que votre butch se saisisse, puis au réfrigérateur au moins deux heures.

 

Glaçage
Faites fondre 100g de chocolat noir, 100g de sucre glace et 100g de beurre à feu doux sur votre feu le plus petit. Démoulez votre butch (l’opération n’est pas si délicate qu’elle n’y paraît grâce au papier sulfu) et nappez-la généreusement du glaçage. Faîtes des striures à la fourchette, puis placez la butch deux heures au frigo pour que le chocolat refroidisse.

 

Présentation
Déposez votre butch sur une planche à découper façon casse-croûte de bûcherons ou (si vous ne pouvez vraiment pas vous en empêcher) sur un plat brillant de mille feux.

 

Dégustation
Oubliez le champagne, le pétillant ou la grenadine à l’eau : dégustez votre butch avec un shooter de rhum, de Baileys ou un Irish coffee. Et si les propos de votre belle-sœur vous agacent vraiment, servez-lui une part : après ça, elle devrait ronfler comme un huron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.