Dans l’édition 2015-2016 du guide culturel régional Sissy (paru en septembre 2015), Patrice Béghain, ancien adjoint à la Culture de la Ville de Lyon, nous présente cinq œuvres d’art contemporain tirées des collections des musées de Rhône-Alpes. Ici, une œuvre de Urs Lüthi, Tell me who stole your smile (1974), conservée au Fonds régional d’art contemporain Rhône-Alpes à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne.

Dans Tell me who stole your smile, une série de huit autoportraits réalisés en 1974, l’artiste suisse Urs Lüthi interroge avec humour la problématique de l’identité : «j’essaie d’éclairer les différents aspects, les nombreuses couches qui sont en rapport avec moi- même». Le choix de l’ambivalence sexuelle n’y est pas tant l’expression d’un trouble que la recherche d’un moment de crise nécessaire à l’exploration, dans une suite de variations, des possibles du moi et de la façon dont ils seront perçus. Plus un jeu de rôles en quelque sorte qu’une interrogation sur le genre, qui n’est pas l’objet central de la recherche de Lüthi, mais que notre regard ne peut s’empêcher aussi d’y percevoir.

Urs Luthi tell me who stole your smile 1 Urs Luthi tell me who stole your smile 2 Urs Luthi tell me who stole your smile 3 Urs Luthi tell me who stole your smile 4

Photos © Urs Lüthi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.