De retour d’un voyage en Arménie, le pape François s’est exprimé dimanche soir devant la presse, réaffirmant une position plus tolérante que son prédécesseur envers les homosexuel-le-s.

Deux semaines après l’attentat d’Orlando, le pape François a réaffirmé sa position à l’égard des homosexuel-le-s, plus conciliante que celle de ses prédécesseurs. « Une personne qui a cette condition, qui a une bonne volonté et qui cherche Dieu : qui sommes-nous pour la juger ?« , a-t-il ainsi déclaré, reprenant les mots qu’il avait eu dans l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro à l’été 2013. Il a également adressé un message d’amitié à l’égard des croyants homosexuels : « ils doivent être respectés, accompagnés sur le plan pastoral ».

Le pape François se positionne donc dans un catholicisme progressiste, dans le domaine des mœurs comme sur le plan social. « Je pense que l’Église doit présenter ses excuses aux personnes gays qu’elle a offensées […] Elle doit aussi présenter ses excuses aux pauvres, aux femmes délaissées, aux jeunes sans travail, et pour avoir béni tant d’armes » a-t-il reconnu.

Ces positions, certes timides mais bienveillantes, tranchent avec celles de Benoît XVI, qui affirmait dans son livre Lumière du monde, publié en 2010 que « l’homosexualité n’est pas conciliable avec la vocation de prêtre » et qu’elle s’opposait à la volonté de Dieu.

En janvier 2015, le pape avait refusé la proposition faite par l’Élysée de nommer un ambassadeur homosexuel, Laurent Stefanini, auprès du Saint-Siège. Le poste est resté de ce fait vacant quinze mois, avant que Philippe Zeller soit finalement nommé au Vatican.

Rappelons également qu’en novembre 2015, le pape François avait eu une position moins tranchée que son prédécesseur sur l’usage du préservatif reconnaissant que c’est « c’est une des méthodes » contre l’épidémie du VIH.

Jorge Mario Bergoglio est devenu pape sous le nom de François en mars 2013. Il est le premier pape jésuite et le premier venu du continent sud-américain.

 

Photo © Jeffrey Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.