De 2014 à 2016, Martini Cherry Furter a animé l’aventure TT Twister. Aujourd’hui, il cherche à ouvrir un nouveau lieu à Lyon.

Originaire de Morne-Vert en Martinique et attaché à ses racines caribéennes, Bruno Duriveau, aka Martini Cherry Furter, se forme au théâtre auprès d’une troupe cubaine. Après un passage à Paris, il s’installe en 2011 à Lyon où il organise des soirées pour le Gus Café avant de travailler pour le cabaret Shag Café à Seyssinet, près de Grenoble. De 2014 à 2016, il se lance dans l’aventure TT Twister : tous les week-ends, cinquante convives s’installent dans le loft de Martini Cherry Furter pour découvrir des performeurs de cabaret du monde entier. Aujourd’hui, Bruno cherche à ouvrir un nouveau lieu et travaille sur un concept de soirées itinérantes.

www.facebook.com/miss.martini.cherry

Photo © Kalena Leo

2 Réponses à “Crush : Martini Cherry Furter, sans âge, import/export d’amour”

  1. Clém'

    Si je puis me permettre, il y a quelques erreurs dans cet article:
    Le lieu à Seyssinet s’appelle le Shag Café, pas le ShagBang.
    Aussi les soirées burlesques organisées au Gus Café (pas le Gus Bar non plus) étaient organisées par la troupe burlesque les Précieuses Ridicules, pas par Martini Cherry Furter, qui en a présenté certaines éditions il est vrai.
    🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.