Que font une bande de moules d’Espagne surexcitées, un gang de calamars et de lieus noirs affamés et une horde de crevettes sauvages déchaînées lorsqu’ils se rencontrent sur le Vieux-Port à Marseille ? Une partouze de fruits de mer ! Oubliez les frimas : le soleil brille et vous êtes une cagole prête pour la bouillabaise de février.

 

Alors, qui participe à la touze de mer ?

– 2 poignées de crevettes sauvages crues
– 4 calamars entiers
– 4 filets assez épais de lieu noir
– 2 pelles de moules d’Espagne

 

Au Marché de La Plaine, vous avez rempli votre sac en Skaï de :

– 5 tomates
– 2 fenouils
– 4 gousses d’ail
– 4 branches de céleri
– 6 pommes de terre
– 1 bouquet de persil
– 2 oignons
– 2 pochons de safran
– 1 pointe de piment fort
– 1 bouquet garni
– 5 tours de moulin de coriandre en grain
– 200ml de vin blanc sec

 

Pré-ambiançage :

Vous en rêviez mais aviez peur du fashion faux-pas : c’est le moment de ressortir vos créoles ! Nouez votre tablier et remontez-le jusqu’à vos sourcils épilés : les opérations qui vont suivre risquent de tâcher votre dos-nu en stretch et à franges.

 

Préparation de la bisque :

Décortiquez les crevettes. Dans un faitout, faîtes suer les carcasses dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez la coriandre, un fenouil, une branche de céleri, deux gousses d’ail. Salez, poivrez et couvrez d’eau. Faîtes cuire ce bouillon pendant 1h en écrasant les carcasses régulièrement. Le spectacle n’est pas très affriolant et l’odeur qui se dégage devrait masquer celle de votre imitation du parfum Angel de Thierry Mugler, mais c’est normal. Filtrez le bouillon à l’aide d’un chinois et réservez-le.

 

Bains et lavements :

Nettoyez vos moules, puis vos calamars : enlevez le cartilage central et coupez-leur uniquement la tête. Ensuite, découpez-les en rondelles. Après toutes ces opérations, votre nail art sera écaillé, mais là encore, c’est normal. Coupez vos filets de poisson en deux ou trois après avoir ôté les arêtes à l’aide de votre pince à épiler (que, bien évidemment, vous conservez toujours sur vous). Pelez vos tomates et coupez-les en dés.

 

Dans une grande marmite :

À feu vif, faîtes rissoler 5mn dans une cuillère d’huile d’olive et dans cet ordre les oignons, le céleri, le deuxième fenouil émincé, puis les tomates. Laissez réduire 2 mn. Déglacez avec le vin blanc, puis ajoutez moules et calamars. Couvrez avec la bisque et ajoutez de l’eau, le bouquet garni, le safran, le piment. Salez, poivrez et laissez mijoter à feu doux et à couvert au moins 2h. Vous avez tout le temps d’envoyer des selfies à vos copines (elles aussi cagoles jusqu’au bout des sourcils) et surtout de les «invitcher» à déguster votre bouillabaise.

 

20mn avant de servir :

Introduisez les retardataires, soit les pommes de terre épluchées et coupées en deux. Ajoutez de l’eau si nécessaire puis, 10 mn après, le poisson et les crevettes, enfin l’ail et le persil hachés (faîtes attention lors de la dégustation à ce qu’il ne se coince pas dans votre piercing dental). Lorsque les patates sont cuites, votre bouillabaise est prête.

 

Dégustation :

Vous n’avez pas eu le temps de préparer une rouille faite maison mais, en revanche, vous avez pu vous poser de nouveaux ongles assortis à votre fard à paupière, appeler «Nadchine» partie s’installer à Palavas avec son nouveau mec, changer de dos-nu et chausser vos nouvelles bottes par-dessus votre slim blanc : vous êtes donc prête pour votre soirée YouPorn entre cagoles.

 

 

À lire et à voir :

– Éloge des cagoles de Pascal Petiot et Maud Fandre (éditions Broché)
Cagole Forever de Sébastien Haddouk (diffusion le 15 février sur Canal +)
On se moque, on se moque, mais, assumant outrageusement sa féminité, sa sexualité, sa verve provocatrice et son caractère frondeur, la cagole mérite d’être réhabilitée au panthéon des figures féministes. Un livre et un documentaire lui rendent ainsi hommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.