Ce mois ci, notre chroniqueuse mode, Mademoiselle Agresse, rappelle l’importance et l’histoire de cet accessoire mythique : le gant…

Chaussures de rando pour monter à la Bastille ? Grosse parka pour affronter les intempéries sur le cours Jean Jaurès ? La mode à Grenoble est à prendre avec des pincettes… ou plutôt avec des gants. Si, comme nous, vous êtes moins passe-montagne que passe-coudes, consolez-vous en vous rappelant que la Capitale des Alpes est un haut-lieu de la ganterie depuis le XIXe siècle. La prochaine fois que vous remonterez la rue Lakanal, n’hésitez donc pas à jouer les Rita Hayworth avec un long gant noir de satin. Put the blame on Mame, boys.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *