Après l’adaptation des Damnés par Ivo van Hove au Festival d’Avignon, c’est au tour de Simon Stone de se frotter à Luchino Visconti.

Pour sa mise en scène de Rocco et ses frères, avec la troupe de la Kammerspiele de Munich, Simon Stone choisit d’installer un ring de boxe sur le plateau. Entre sueur, crochets et rêves d’ascension, il trouve chez Visconti les ingrédients d’un théâtre physique et résolument social.

 

Du 4 au 6 mai aux Célestins, 4 rue Charles Dullin-Lyon 2 / 04.72.77.40.00 / www.celestins-lyon.org

 

Photo © Thomas Aurin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.