Le documentaire Cerveaux mouillés d’orages réalisé par Karine Lhémon est centré sur le couple lesbien singulier que forment Laurence et Hélène, toutes les deux handicapées.

Laurence a eu un accident vasculaire cérébral, mal soigné, qui lui a laissé des séquelles physiques et mentales. Hélène, elle, a eu un accident de voiture, qui a transformé son cerveau en « orangina » selon ses propres mots, la privant ainsi de goût et d’odorat et affectant sa vision et sa mémoire. C’est leur handicap commun qui est la raison de leur rencontre en 2011 et de leur grande romance que suit Karine Lhémon dans son documentaire Cerveaux mouillés d’orages.

Plus qu’une simple histoire d’amour, c’est un coup de foudre qui est illustré dans Cerveaux mouillés d’orages. Au bout de seulement trois jours ensemble, Laurence décide de suivre Hélène en Ardèche, contre l’avis de sa famille. Le documentaire s’ouvre sur leur mariage en 2014 et le visage enfantin de Laurence, transfiguré par la joie. Après cette introduction très intime que nous montre Karine Lhémon, cette dernière nous plonge en plein cœur du couple de Laurence et Hélène, et ce rapport de proximité perdure durant tout le documentaire. Entre les images de leur quotidien et les témoignages des deux protagonistes sur leurs accidents, leur relation et les tumultes de leur vie, la réalisatrice offre ici une œuvre en immersion dans leur histoire et ce qu’elle implique.

Des sujets tabous non-édulcorés

En effet, Karine Lhémon, dans Cerveaux mouillés d’orages, s’attaque à ce sujet rare qu’est le handicap dans un couple faisant lui-même parti d’une minorité sexuelle. C’est un double défi que la réalisatrice a relevé en réussissant à ne pas tomber dans le pathos, tout en transmettant la réalité des épreuves que Laurence et Hélène ont endurées. C’est ainsi que l’on découvre la lutte d’indépendance qu’Hélène et Laurence ont dû menée, contre les « valides » et leurs proches. Les récits sont énoncés avec sincérité, sans fioritures, pour un rendu que l’on pourrait qualifier, comme Hélène le fait avec son couple, de « quasiment invincible ».

 

Cerveaux mouillés d’orages

Projection samedi 10 mars 2018 à 11h à l’Office du Tourisme, 14 rue de la République-Grenoble

Dans le cadre du festival Vues d’en face / www.vuesdenface.com

En présence des protagonistes du documentaire : Laurence et sa compagne Hélène.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.