Boubi rend hommage ce mois-ci à l’inventivité lexicale des coiffeurs en nous proposant sa propre recette de « clafoutif »…

Parce que juin, ce n’est surtout pas le moment de louper son balayage ou sa nuque longue, cette recette (salée comme l’air marin qui vous abîmera bientôt les pointes mais économique et aussi facile à réaliser qu’une frange faîte soi-même) met à l’honneur nos amis les coiffeurs. Offrez donc une part de clafoutif au vôtre afin qu’il vous fasse une coupe «facile à entretenir» tout l’été et qui «se remet bien en place».

 

Dans votre pani’hair :

– 700g de tomates-cerises
– 5 œufs
– ½ litre de lait entier
– 100g de farine
– 200g de parmesan râpé
– 5 feuilles de laurier
– 3 branches de thym frais
– 3 branches de basilic
– 1 gousse d’ail

 

Atmosph’hair requise :

Allumez RFM, endossez votre blouse en nylon qui vous donne l’impression d’être la sœur cachée de Carole Fredericks, attachez votre carré plongeant et faites chauffer votre four (et votre carte bancaire) à 210°C.

 

Prépara’tifs :

Faîtes bouillir le lait puis, hors du feu, faîtes infuser dedans la gousse d’ail entière et les herbes pendant au moins 30mn, le temps que la décoction infuse et que le lait refroidisse. Vous disposez donc d’une demi-heure pour faire votre raccord racines. Filtrez les herbes et l’ail, puis, dans un saladier, délayez les œufs, la farine, le lait parfumé. Salez, poivrez, ajoutez les ¾ du parmesan. Mettez les tomates entières au fond d’un plat huilé et enfournez pendant 35mn. 5mn avant la fin de la cuisson, ajoutez le reste du parmesan. Réservez au frais plusieurs heures.

 

Sous le casque :

Vous disposez de deux heures de temps libre pour réfrigérer votre clafoutif. Adonnez-vous à votre revue de presse préférée : vous avez, bien sûr, pensé à mettre de côté tous les Version Femina de la saison et surtout le supplément coiffure de Madame Figaro.

 

Brushing final :

Votre clafoutif est prêt à être dégusté et vous avez lissé impeccablement votre carré. Vos amis méchés ne devraient pas tarder. C’est le moment de réserver une part de côté pour votre coiffeur. Vous la lui glisserez discrètement dans la main au salon, demain, quand il vous offrira ses échantillons de mousse coiffante, ceux-là même qui vous auront fait oublier que vous lui avez quand même laissé un tiers de votre salaire. Ah, votre interphone retentit, vos convives arrivent et la soirée atteindra bientôt des hauts degrés conversationnels : «la coupe mulet en 2017, tu crois que ça s’assume ?», «et toi, ta frange, t’en es contente ?», etc.

 

Quel carré adopter pour l’été 2017 ? Au choix…

1 – Le carré Michou : coiffé sur l’arrière, idéal pour être déjà coiffé en sortant de la piscine 

2 – Le carré Caron : aérien et légèrement vagué sur le dessus, parfait pour des vacances en Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.