Pour ce nouveau passage à la scène, Camille a une fois de plus vu les choses en grand en faisant appel à la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin pour une mise en espace circulaire qui évoque un rituel.

En 1997, dans son album Homogenic, Björk chantait qu’elle était une fontaine de sang. Camille, souvent comparée à la chanteuse de Bachelorette, se considère aujourd’hui dans un de ces titres comme «une fontaine de lait» et fait ainsi sans le savoir grincer des dents les anti-allaitement.

 

Jeudi 12 octobre au Fil, 20 boulevard Adolphe Thiers-Saint-Étienne / 04.77.34.46.40 / www.le-fil.com
Mercredi 8 novembre à La Belle Électrique, 12 esplanade Andry-Farcy-Grenoble / 04.69.98.00.38 / www.la-belle-electrique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *