Premier événement organisé par le nouveau collectif artistique We Are Weird, l’exposition collective Zone(s) d’amour temporaire(s) se penche sur l’amour et ses mutations à travers les âges.

Pour ce faire, Zone(s) d’amour temporaire(s) mélange «choses rares, nouvelles, singulières, œuvres et archives», comme le moyen-métrage d’Alexa Karolinski et Ingo Niermann, Army of Love (photo), présenté à la Biennale de Berlin l’an passé.

 

Zone(s) d’amour temporaire(s), du 7 au 11 novembre à L’Oeil vintage, 35 rue René Leynaud-Lyon 1 / www.waw.geministears.com

Un Réponse à “« Zone(s) d’amour temporaire(s) », première expo de We Are Weird”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *