Selon le Défenseur des Droits, ce sont plus d’un million de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres françaises qui taisent leur orientation sexuelle ou leur identité de genre au travail afin d’éviter de subir des discriminations.

Une personne LGBT sur trois considère que le fait de révéler son orientation sexuelle ou son identité de genre au travail peut avoir un impact négatif sur sa carrière. Pire, ce sont plus de la moitié des lesbiennes qui constatent qu’avoir mentionné leur homosexualité a engendré une discrimination.

Les comportements discriminants apparaissent dès l’entretien d’embauche, lors duquel une personne sur huit indique avoir été questionnée sur son orientation sexuelle ou son identité de genre. Cette pratique est totalement illégale, le Code du Travail disposant que les questions posées lors de l’entretien «doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles».

L’entretien d’embauche passé, les inégalités se poursuivent tout au long de la carrière. L’INSEE nous apprend (dans une étude de 2013) que les hommes homosexuels gagnent en moyenne 6% de moins que les hommes hétérosexuels. Ces écarts n’ont pas été observées chez les femmes qui, lesbiennes ou hétérosexuelles, perçoivent en moyenne 25% de moins que les hommes… Quant aux promotions, attention aux entreprises les soumettant à une mobilité géographique. Le Code du Travail prévoit qu’«aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire pour avoir refusé en raison de son orientation sexuelle une mutation géographique dans un État incriminant l’homosexualité».

Victimes de discriminations au travail, comment les prouver ? En rassemblant un maximum de preuves : témoignages de salarié.es ou ex-salarié.es, échanges de mails, SMS. Il est particulièrement pertinent d’opérer des comparaisons d’avancées de carrière et de rémunérations avec d’autres salarié.es, hétérosexuel.les.

Afin de ne pas être seul.e dans la constitution de votre dossier, pensez à vous tourner vers les délégué.es du personnel qui sauront vous épauler utilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.