Fondé par James Flint à Chicago en 1980, le concours de drags Miss et Mister Continental connaît depuis six ans une édition européenne. Ces élections se tiennent à Lyon et permettent aux gagnant·es de participer à la compétition américaine.

Comme l’explique Claire Carthonnet, la correspondante locale du concours Miss et Mister Continental, on trouve des différences entre l’Hexagone et le continent américain : «en France, on est dans le spectacle». Outre-Atlantique, il est vrai que la culture des concours est beaucoup plus implantée. D’où une «production hallucinante», nous confie Leona Winter, une des gagnantes du concours Europe 2017 (photo). La compétition est aussi plus militant, d’où des «revendications trans plus marquées».

En France, la compétition gagne peu à peu en renommée : se déroulant à ses débuts dans un endroit d’une capacité de 80 places, elle a lieu cette année à la salle de La Ficelle qui peut accueillir jusqu’à 400 personnes. Si la culture drag n’est pas encore aussi forte qu’aux États-Unis, ces élections n’en restent pas moins un moyen de visibiliser les personnes LGBTI. Surtout, les critères du concours, ici ou là-bas, restent les mêmes : la beauté, la surprise et le talent.

 

 

Concours Miss et Mister Europe Continental, dimanche 20 mai à 19h à la Salle de la Ficelle, 65 boulevard des Canuts-Lyon 4

Places en prévente à ces deux adresses :
F2, 2 place de l’Hôpital-Lyon 2
Le Romarin, 2 rue Romarin-Lyon 1

Vous pouvez aussi contacter par téléphone Marie B. au 06.85.99.80.66

misseuropecontinental@aol.com

Entrée : 30€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *