[Ou comment faire des rencontres quand on est agent spécial…]

Retrouvez tous les mois un épisode de Classés X, notre feuilleton de SF queer, créé par Élise Bonnard et illustré par Cyril Vieira Da Silva. 

 
– La psoralea bituminosa, aussi appelée herbe au bitume, tient son nom de la très forte odeur dégagée par ses glandes odorantes. Ses fleurs sont violacées, regarde, et ses feuilles trifoliées. Là, tu vois, les nervures ?
L’agent Xana parlait tout en pointant du doigt la série de diapos. On y voyait les plantes à plusieurs étapes de la floraison. La dernière image projetée dessinait des ondulations violettes sur la blouse blanche de la scientifique qui se tenait devant l’écran.
– C’est beau, non ?
– Magnifique.
L’agent Fox, perché sur un tabouret à vis, introduisit une graine de tournesol dans sa bouche.
– Et cette petite créature produit le parfum le plus surprenant qui soit.
Il lécha le sel et serra la graine entre ses dents.
– Bitume n°5 !
La coque se brisa en deux.
– La nature est quand-même…
Il cracha le résidu par terre.
– … surprenante.
Avec sa langue, il joua encore un peu avec la graine, avant de l’avaler.
 
Et voilà, pensa Xana, c’est reparti. Dans trois jours, le sol du bureau sera couvert de pépites zébrées.
Elle observa son partenaire en détail pour la première fois depuis leurs retrouvailles. Elle l’observa comme elle observait le magma cristallisant sous le microscope, avec une curiosité joyeuse. Le corps de l’agent Fox, en équilibre sur le tabouret, était immense (un mètre quatre-vingt-douze), il portait un costume-cravate noir et avait les chaussures impeccables, les oreilles percées au tragus et les cheveux longs. Il les coiffa en arrière d’une main assurée. Il avait toujours tremblé en faisant ce geste. Ses doigts de femme avaient tremblé. Aujourd’hui, il ne tremblait plus.
 
Xana se tourna à nouveau vers l’écran. Du bout du doigt, elle changea la diapo. Cette fois, il ne s’agissait pas de fleurs. La photo montrait un corps nu allongé sur une table en inox.
 
– Cette herbe au bitume pousse habituellement dans des endroits secs et arides. Alors, imagine ma surprise quand j’ai incisé ce cadavre et que des dizaines de tiges ont jailli comme des diables ! Les fleurs avaient poussé recroquevillées dans les chairs, l’autopsie les libérait enfin ! En quelques minutes à peine, les tiges étaient droites comme des i et les corolles violettes pimpantes. Jamais vu ça, je te jure.
– Mais on a des infos sur le corps ?
– La seule chose qu’on sait, c’est que…
La porte s’ouvrit à cet instant. Une frange noire et de grosses lunettes dorées apparurent dans l’entrebâillement.
– Salut ! Désolée de vous déranger. Je suis la nouvelle. Service informatique. 7ème étage. Je fais le tour pour me présenter. J’ai failli vous rater. Vous êtes bien planqués dans ce sous-sol.
– Heu…
– Je m’appelle Melvina ! dit-elle, en tendant une main joyeuse.
– Heu… Salut. Moi, c’est Xana. Et voici l’agent Fox.
– Fox ?? Comme dans…
L’écran se mit soudain en veille, plongeant la pièce dans le noir. Silence. Puis, on entendit « merde » et un crissement de graviers (ou de graines ?) sous la chaussure.
 
[À suivre…]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.