“ID”, ce sont deux initiales pour Isadora Duncan, danseuse américaine bisexuelle du début du XXe siècle qui a posé les bases de la danse moderne, à l’origine de la danse contemporaine.

Mais c’est à l’enfance de la chorégraphe Isadora Duncan que la Compagnie Spina rend hommage, en célébration de la fougue de la jeunesse. La jeune danseuse Nanyadji Ka-Gara évolue dans une mise en scène de Silvano Voltolina, dans des “costumes-sculptures” et un univers plastique signé des artistes Francesco Bocchini et Fabrice Illia Leroy, collaborateur de Phia Ménard.

Le 9 mars 2019 au Théâtre Nouvelle Génération à Lyon (69)

© Pierre Grange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.