Avec sa coupe au bol facilement reconnaissable et son esthétique 90’s, le jeune Gus Dapperton cultive un style androgyne et revendique une masculinité éloignée des clichés de la virilité toxique.

Accompagné de sa sœur et de son frère, Gus Dapperton défendra sa pop new-yorkaise sur la scène du Transbordeur.

 

 

Mercredi 6 février au Transbordeur, 3 boulevard Stalingrad-Villeurbanne / www.transbordeur.fr

5×1 place à gagner en envoyant nom + prénom à redaction[at]heteroclite.org (Objet : Gus Dapperton)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.