Pour son premier film, Mon meilleur ami, l’Argentin Martin Deus immisce le spectateur dans l’intimité d’une rencontre entre deux garçons, aux prémices de l’âge adulte.

C’est sur la frontière si ténue parfois de l’amitié et de l’amour que se joue ce joli premier film, Mon meilleur ami, venu d’Argentine, portrait de deux adolescents que tout sépare à l’origine — Lorenzo, sage et timide rejeton d’une famille aimante, et Caito, gamin un peu paumé et rebelle que la famille de Lorenzo recueille — et qui vont peu à peu se rapprocher… La mise en scène discrète de Martin Deus sert parfaitement ce récit tout en nuances parfois infimes, s’attardant surtout sur ses deux jeunes acteurs aux talents frémissants, que ce soit le corps emprunté d’Angelo Mutti Spinetta (Lorenzo) ou celui, solaire et tatoué de Lautaro Rodriguez (Caito). Pour les deux, cette rencontre et ce qui se noue entre eux autour de secrets partagés marque le passage à la fois doux et terrible dans l’âge adulte, celui où il faut prendre ses responsabilités, s’affirmer, quitte à souffrir…  

 

Mon meilleur ami, de Martin Deus, avec Angelo Mutti Spinetta, Lautaro Rodriguez, Guillermo Pfening…  

En salles le 27 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.