Comme chaque année depuis 10 ans, le Festival Lumière fait vibrer la ville de naissance du cinématographe au rythme des grandes œuvres patrimoniales du septième art international.

On prêtera un œil attentif à la sélection Forbidden Hollywood, qui permettra au public de découvrir des films produits aux États-Unis entre 1930 et 1934, date de la mise en place du code Hays. Ces derniers jouissent d’une liberté de ton que la censure ne permettra plus par la suite et évoquent des thèmes comme l’homosexualité, le métissage ou l’émancipation des femmes.

Festival Lumière du 12 au 20 octobre dans la métropole lyonnaise / www.festival-lumiere.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.