Avec Careful, le duo Boy Harsher continue de s’inspirer des sonorités des années 80 et produit une électro dark disant les chagrins d’amours déchues.

Le duo américain Boy Harsher, composé d’Augustus Muller et de Jae Matthews, devrait séduire le public lyonnais avec ses morceaux électro mâtinés de new wave. À la dureté mécanique des beats répondent les paroles sibyllines des textes, formant une musique invitant à la danse. Espérons qu’ils se montrent plus sévères, pour défendre Careful, leur deuxième album. 

Le 18 novembre à l’Épicerie moderne, place René Lescot-Feyzin / www.epiceriemoderne.com 

© Nedda Asfari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.