Mika vous manquait (ou pas) depuis son départ du jury de The Voice ? Rassurez-vous, le chanteur est en tournée dans toute la France.

Relax, take it easy nous intimait Mika sur son premier album Life In Cartoon Motion (2007), alors qu’on n’était pas plus stressé·e que ça. Depuis, The Boy Who Knew Too Much (2009) a passé plusieurs années à chercher The Origin of Love (2012). Il semblerait même que ces expériences télévisuelles en tant que juré de l’émission The Voice sur TF1 lui aient permis d’acquérir la certitude qu’il n’y a No Place In Heaven (2015). Aujourd’hui, il semble opérer un retour aux fondamentaux en disant à qui veut l’entendre : My name is Michael Holbrook (2019). Bah, fallait le dire dès le début. 

Le 19 novembre au Zénith de Saint-Étienne, rue Scheurer Kestner / www.zenith-saint-etienne.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.