Entre dénonciation des dérives de notre société et lutte contre un système sélectif écrasant, Pig Boy 1986-2358 met en scène l’histoire d’une personnage symbolique à travers trois récits. 

Philippe Mangenot s’empare du texte de Gwendoline Soublin, écrit en 2017. Divisée en trois parties, la pièce suit tout d’abord un jeune éleveur de porcs français face à la crise agricole des années 2010, puis Pig Boy, égérie d’une marque de jambon, accusé d’avoir copulé avec une fan japonaise et enfin la fuite d’une truie qui met bas des humains dans la forêt. Entre réalisme et fantastique, le spectacle explore la manière dont la norme écrase l’individu qui ne se plie pas à son modèle. 

Les 7 et 8 novembre au Théâtre du Parc, 1 avenue du Parc-Andrézieux-Bouthéon / www.theatreduparc.com

Du 15 au 16 novembre au Théâtre 145, 145 cours Berriat-Grenoble 

Du 14 au 16 mai à la Renaissance, 7 rue Orsel-Oullins / www.theatrelarenaissance.com

 

© photo : Bob Mauranne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.